Les mineurs chinois de bitcoin hésitent à faire du commerce. Sinon, c’est le business comme d’habitude.

Les autorités chinoises sont devenues plus vigilantes dans leurs efforts de lutte contre le blanchiment d’argent. Mais cela n’a mis personne en faillite.

Recevez dans votre boîte aux lettres électronique des briefings quotidiens sur la cryptographie et des rapports hebdomadaires sur le marché des bitcoins.

La hausse de Ripple est de courte durée car les détenteurs de XRP se précipitent vers les bourses
Marchés il y a 16 heures
Cardano atteint des sommets annuels alors que les techniciens avertissent d’une possible correction
Marchés il y a 1 jour
Pleins feux sur le projet DeFi : Rocket Pool, service de jalonnement pour Ethereum 2.0
Technologie il y a 3 jours
LeverageConf : Le premier événement mondial dédié au commerce de la cryptographie en ligne
Parrainé le 26 octobre 2020
En 2030, votre portefeuille sera rempli d’argent gratuit
Parrainé le 22 octobre 2020

Points clés à retenir
Les cryptocurrences se négocient actuellement avec une décote de 2 à 3 % en Chine.
Les mineurs et les négociants de bitcoins hésitent à utiliser les plateformes OTC car ils craignent de voir leurs comptes gelés par le gouvernement.
Néanmoins, des sources ont confirmé que la répression n’est pas liée à la cryptographie et n’a pas affecté les affaires en Chine.
PARTAGER CET ARTICLE
Cette année, plusieurs bureaux, mineurs et négociants OTC chinois ont été pris au piège d’une répression gouvernementale à grande échelle, suscitant la peur, l’incertitude et le doute qu’elle soit la cause principale de la flambée des prix de Bitcoin.

Le FUD chinois de Bitcoin
Thomas Heller, un expert en exploitation minière de Bitcoin de HASHR8, a déclaré au Crypto Briefing :

„Il y a toujours eu des moments où, pour des raisons de lutte contre le blanchiment d’argent, les banques ont été attentives à ce genre de transferts de CTB. Mais, en particulier au cours des quatre à six derniers mois, cela a été beaucoup plus fréquent“.

Un rapport d’enquête d’une source médiatique chinoise, Wu Colin, a fait les gros titres, soulignant que 74% des mineurs se plaignent que „le paiement des factures d’électricité a été fortement affecté“.

Après l’interdiction des échanges de crypto par le gouvernement chinois en 2017, les mineurs et les commerçants se sont tournés vers les bureaux OTC ou les plateformes peer-to-peer pour échanger des crypto et des fiat. Une répression des bureaux paralyserait donc l’industrie de la cryptographie dans le pays.

Les mineurs étant incapables de vendre des bitcoins et de payer leurs services publics, les commentateurs ont indiqué que la hausse de la BTC était artificielle. Dès que les régulateurs rouvriront, le prix s’effondrera inévitablement.

C’est du moins la thèse qui a été acceptée.

En effet, l’industrie de la cryptographie en Chine est confrontée à un regrettable revers réglementaire. Par exemple, un dollar s’échange à 6,60 CNY, mais l’acheteur le plus important sur la plateforme P2P d’OKEx est à 6,41 CNY. Heller a confirmé que les conversions USDT/RMB se font avec une remise de 1 à 3 %. Il a ajouté :

„Les gens hésitent à utiliser les plateformes OTC en Chine. Ils ne veulent pas risquer de voir leur compte gelé. Et je connais plusieurs personnes qui ont vu leur compte gelé“.

Mais cela n’a pas stoppé les affaires dans le pays, comme l’a indiqué Colin. Au lieu de cela, le gouvernement a rendu „plus difficile l’échange de cryptage pour les clients“.

Matthew Graham, le PDG de Sino Global Capital, a déclaré à Crypto Briefing par correspondance que les sentiments généraux du marché ne sont pas affectés en Chine. Les régulateurs se concentrent davantage sur „l’entrée/sortie de la rampe et le blanchiment d’argent“ que sur la cryptographie.

Le co-fondateur de 8btc, une communauté de Bitcoin et de blockchain en Chine et Red Li, a confirmé cette affirmation. Il a écrit à Crypto Briefing :

„La répression vise le Tele-scam, qui blanchit de l’argent via le marché OTC de la cryptographie, et non les marchés OTC de la cryptographie.“

Les données en chaîne confirment le „sans effet“ des mineurs
Les sorties de mineurs de bitcoin ont ralenti depuis le mois de mai. Le système métrique mesure le retrait quotidien de bitcoin des gisements miniers. La répression réglementaire pourrait avoir joué un rôle dans cette baisse.

Mais la réduction de moitié de Bitcoin a également joué un rôle important dans la diminution des débits sortants.

Débits sortants des mineurs de bitcoin

Les sorties de mineurs ont été constantes au cours des six derniers mois et ont également enregistré des pics, ce qui laisse supposer des retraits plus importants certains jours. Le hashrate du réseau a également connu une hausse significative.

La croissance constante de l’industrie du côté de l’offre indique que la situation en Chine reste inchangée.

De plus, l’argument selon lequel les mineurs peuvent provoquer une baisse importante est fondamentalement erroné, car le marché s’est élargi.

Le flux quotidien moyen de Bitcoin sur les bourses depuis la réduction de moitié est de 45 000 BTC. Dans le même temps, les sorties quotidiennes des mineurs varient de 1 200 à 2 000 bitcoins.

Selon l’analyste de la chaîne Willy Woo, les mineurs vendent à un taux de 264 CTB par jour, et les acheteurs absorbent rapidement cette somme.

Lucas Nuzzi, un analyste de recherche chez Coinmetrics, a également déduit des données de la chaîne que :

„Au volume actuel (milliards d’USD), les mineurs sont peu susceptibles de jouer un rôle aussi important dans la liquidité, car leur paiement quotidien dépasse rarement 20 millions d’USD“.

En conclusion, M. Nuzzi a déclaré que „d’autres facteurs, tels que la participation accrue des institutions et les préoccupations macroéconomiques, sont plus susceptibles d’être les coupables“ de la dernière corrida de Bitcoin plutôt que les mineurs chinois coincés dans le pétrin.

Adresy Bitcoinów o wartości BTC 10.000 dolarów przekraczają 1 milion

  • Liczba adresów Bitcoinów o wartości 10 tys. dolarów przekroczyła jeden milion.
  • Wzrost ten wynika z gwałtownego wzrostu ceny Bitcoinu, który mógł spowodować większą presję na zakup.

Adresy Profit Revolution ów z dużym saldem wzrosły po ostatnich wzrostach ceny kryptokurcji w ostatnich miesiącach. Aktualne dane z BitInfoCharts wskazują, że liczba portfeli BTC posiadających Bitcoin o wartości 10.000 dolarów wzrosła do ponad miliona. Sugeruje to, że inwestorzy Bitcoin kupowali więcej Bitcoinów, ponieważ cena nadal rosła.

Adresy Bitcoinów z mniej niż 1 skokiem BTC

Według BitInfoCharts, łączna liczba adresów Bitcoinów o wartości co najmniej 10.000 dolarów w kryptokurcie przekroczyła milion. Adresy te wynoszą 1.095.150. Obecnie 10.000$ kupi około 0,63 BTC po aktualnej cenie kryptokurówki za 15.630$ na Coinmarketcap.

W międzyczasie, adresy Bitcoinów o wartości 100,000$, 1,000,000$ i 10,000,000$ sumują się odpowiednio do 201,449, 23,606 i 3,084$.

Dzisiejszy rozwój jest w dużej mierze przypisywany trwającemu rajdowi w cenie Bitcoinu. Dla kontekstu, krypto waluta wzrosła z 10.700 dolarów w poprzednim miesiącu do 15.630 dolarów obecnie, co stanowi wzrost o 46%. W międzyczasie, Bitcoin przebił się przez poziom 15.000 dolarów wczoraj, osiągając prawie 16.000 dolarów (15.950 dolarów) jako najwyższy w całym roku (ATH). Być może warto zauważyć, że te wzrosty ceny kryptońskiej wydają się zwiększać presję na zakup BTC.

Adresy Bitcoinów w zyskach

Po rajdzie cenowym Bitcoin’a większość wszystkich adresów z bilansem w Bitcoin’ie znajduje się w stanie zysku. Jako Glassnode, platforma analityczna udostępniona w czwartek, 31 933 663.208, adresy z saldem w Bitcoin są w stanie zysku. Jest to również najwyższy czas (ATH) liczba adresów BTC wchodzi w stan zysku. Według badacza sieci Bitcoin, Blockchain.com, na dzień 5 listopada było około 33 milionów adresów Bitcoin.

Bitmex aumenta su vigilancia de la lucha contra el blanqueo

Bitmex aumenta su vigilancia de la lucha contra el blanqueo de capitales y el comercio

La importante empresa de intercambio de criptogramas BitMEX anunció hoy su asociación con Eventus Systems, una empresa de software y cumplimiento, lo que permitiría a la plataforma „reforzar“ su supervisión de la vigilancia del comercio y la lucha Bitcoin Evolution contra el blanqueo de dinero (AML). De acuerdo con el anuncio, la firma dijo:

A través de la integración de la tecnología Eventus Validus en nuestros procesos existentes de vigilancia comercial y AML, seremos capaces de detectar más eficientemente a los malos actores y aumentar el monitoreo proactivo de la actividad comercial no autorizada en la plataforma BitMEX.

El Oficial Jefe de Cumplimiento del Grupo 100x, la estructura de holding de HDR Global Trading, Malcolm Wright, creyó que Eventus apoyaría las funciones „críticas“ de vigilancia comercial y ALD de BitMEX y que esto ayudaría a la plataforma a madurar sus capacidades de cumplimiento criptográfico.

Wright dijo en una declaración:

Eventus tiene una amplia pericia y experiencia no sólo en el intercambio de activos digitales sino también en el sector financiero tradicional. La elección de Eventus forma parte de nuestro compromiso continuo para lograr esta visión a medida que ejecutamos iniciativas de firma como nuestro Programa de Verificación de Usuarios.

Este desarrollo se produce un mes después de que la Comisión de Comercio de Futuros de Mercancías de EE.UU. (CFTC) presentara una demanda civil contra los cofundadores de BitMEX, Arthur Hayes, Ben Delo y Samuel Reed. Los cargos les acusaban de operar una „plataforma de comercio no registrada“ y de violar las normas de la CFTC, lo que incluye la infracción de las normas contra el blanqueo de dinero.

La demanda también acusaba a BitMEX de violar las normas de la CFTC al „no implementar los procedimientos de „conozca a su cliente“, y un programa de información al cliente, y procedimientos contra el lavado de dinero. También se mencionaba a la empresa matriz de BitMEX, HDR Global Trading Limited, y a otras empresas como 100x Holdings Limited,

En respuesta a las acusaciones, BitMEX había calificado estos cargos como una „decisión de mano dura“, y tenía la intención de defender las acusaciones „vigorosamente“. En ese momento, BitMEX dijo que siempre habían buscado cumplir con las leyes „aplicables“ de los EE.UU., „tal y como se entendían en ese momento y en base a la orientación disponible“.

La rentabilité de l’exploitation minière de Bitcoin atteint son plus haut niveau en six mois

La hausse du prix du bitcoin a entraîné une augmentation des revenus des mineurs. À la fin du mois d’octobre, ils ont gagné 353 millions de dollars (+ 8%), comme indiqué précédemment par les analystes de CoinMetrics.

Gamdom.com – Rejoignez le combat pour 50000 $Commencez à gagner des points pour toutes les Gamdom Coins misés et voyez jusqu’où vous pouvez grimper dans le classement!

Les revenus des mineurs sont revenus aux niveaux observés à l’approche de la soi-disant réduction de moitié de mai (réduction de la récompense pour l’extraction d’un bloc).

Au cours des cinq premiers jours de novembre, les revenus des mineurs de bitcoins s’élevaient déjà à près de 21 millions de dollars. La dernière fois qu’ils ont reçu à peu près les mêmes avantages au début du mois de mai 2020.

Huawei dévoile un smartphone avec un portefeuille numérique en yuans intégré

Les analystes attribuent cette tendance au rallye en cours du bitcoin. En parallèle, il y a eu une augmentation des frais de traitement des transactions dans le réseau BTC. Depuis fin octobre, les charges ont augmenté de près de 200%. Depuis le début de novembre, les mineurs ont gagné 4,15 millions de dollars grâce au traitement des commissions, soit environ 20% de leur revenu total.

L’équipe CryptoQuant estime que de nombreux pools miniers commenceront bientôt à vendre leurs bitcoins accumulés pour encaisser le rallye de novembre.

Auparavant, le PDG de CryptoQuant, Ki Yang Joo, a tweeté que les grands détenteurs de crypto-monnaie ont déjà commencé à apporter BTC aux échanges. C’est un signal alarmant pour le marché. Cependant, le même expert pense que les mineurs essaieront d’attendre un prix Bitcoin plus élevé pour en tirer le meilleur parti.

Eine halbe Milliarde wird aus Huobi abgezogen, da China den Krieg gegen Bitcoin verschärft

Es kursieren Gerüchte, dass die chinesischen Behörden Ermittlungen gegen Zhu Jiawei, den COO von Huobi, eingeleitet haben, eine chinesische Run-Tauschbörse mit einem florierenden Over-the-Counter-Markt (OTC-Markt), der China bedient.

Anscheinend ist Jiawei in China eine bekannte Krypto-Figur, die dort Bitcoin populär gemacht hat, wobei einige ihn als den PR-Mann bezeichnen.

Er kehrte nach Peking zurück, wo einige vermuten, dass er gestern verhaftet wurde. Huobi leugnet dies mit der Begründung:

„In unserer Gemeinde sind uns Gerüchte über die Verhaftung eines leitenden Angestellten von Huobi durch lokale Beamte bekannt geworden. Wir können mit Zuversicht sagen, dass diese Gerüchte falsch sind“.

Trotz dieses Leugnens haben die Einleger von Huobi rund eine halbe Milliarde abgehoben und ziehen sich weiterhin von der Börse und dem Peer-to-Peer-Markt zurück:

Huobi sagt, dass sie ein Mehrfachsignatursystem mit 15 Schlüsseln verwenden, so dass, selbst wenn die Gerüchte wahr sind, die Abhebungen nicht betroffen sein sollten.

Bei OKEx, die gewöhnlich als Schwesterbörse von Huobi angesehen wird, führte die Verhaftung eines leitenden Angestellten zu einer Aussetzung der Rückzüge für jetzt zwei Wochen.

Dies ist das jüngste Ergebnis von Chinas totaler Razzia im Bitcoin-Handel mit den chinesischen Behörden, die sich nun offenbar in Unternehmen außerhalb Chinas einmischen.

Sie haben Konten suspendiert und sogar zahlreiche OTC-Händler verhaftet, wobei die Kommunistische Chinesische Partei (KPCh) jetzt anscheinend hinter den Betreibern der Handelsplattformen selbst her ist.

Eine vergebliche Übung wie ein auf Ethereum basierender intelligenter Vertrag oder so etwas wie Bisq von Bitcoin kann leicht die Plattformen von Huobi oder OKEx nachahmen.

Doch CCP versucht eindeutig, was sie können, um den Kauf von Bitcoin zu verbieten. Was den Verkauf von Bitcoin betrifft, so hat sie die Bitcoin-Minenindustrie durch billige Subventionen für Energie in abgelegenen hydraulischen Gebieten erleichtert.

Dieser feindselige und protektionistische Ansatz in vielen Geschäftsbereichen hat die Haltung gegenüber China in weiten Teilen Europas und Amerikas verhärtet.

Was Bitcoin betrifft, so ist es dem Markt jedoch viel zu langweilig, dass China Bitcoin verbietet, so dass es keinen großen Einfluss auf den Preis hatte, vermutlich weil der Markt weiß, dass sie Bitcoin nicht verbieten können, sie zeigen nur ihr wahres autoritäres Gesicht.